Dawizz a assisté le 24 avril 2018 à la journée « Numérique & Santé 2018» à la cité de la voile à Lorient. Atlanpole Biotherapies, Images & Réseaux et ID2Santé, avec le soutien d’Atlanpole, de Lorient technopole ont co-organisé cette rencontre de professionnels (professionnels de santé, chercheur, entrepreneurs et investisseurs) ayant cet objectif commun de conduire le système médical français vers une ère plus numérique.

En effet, la transition numérique touche tous les secteurs d’activité, et donc forcément le secteur de la santé et suite bon nombre de questions chez les professionnels de la santé.

QUELLE PLACE POUR LES DONNÉES DANS LA MÉDECINE DU FUTUR ?

La journée d’échanges a été l’occasion pour beaucoup d’experts et de startups de témoigner et donner ainsi des éléments de compréhension sur la place des données dans la médecine du futur.

Dans ce cadre, des experts tels la société de conseil et d’audit « Mazars » ou le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales « Snitem » ont également éclairés l’ensemble des participants sur les aspects réglementaires et juridiques en développant les points suivants :

  • MDR : Medical Device Regulatory depuis le 26 mai 2017
    • Statut des opérateurs
    • Qualification des produits
    • Traçabilité
  • RGPD : Règlement Général pour le Protection des Données en vigueur le 25 mai 2018
  • LIL : Loi Informatique et Liberté, en cours de modification suite au RGPD et en vigueur au plus tard le 25 mai 2018
  • Certification HDS : la certification pour l’hébergement des données à caractère sensible en vigueur le 1er avril 2018

A l’issue de cette journée, tous les acteurs présents étaient unanimes quant à l’importance des données dans la recherche médicale, le diagnostic, la prédiction des pathologies et dans l’assistance de la chirurgie et les avancées médicales que ces données permettent. Apparait désormais la difficulté d’identifier les données utiles et pertinentes dans une approche big data. Le foisonnment des données, la gestion de leur cycle de vie, de leur traitement, de leur stockage… autant de problématiques que seule une gouvernance forte de la donnée permettra de gérer au mieux les enjeux à venir.

 

Suggestion de lecture